Etude de marché : point de départ obligatoire.

L’étude de marché est une étape incontournable dans la perspective de lancement d’une nouvelle activité. Elle aide à créer son entreprise en profitant des opportunités du marché, en réduisant les risques d’échec et en se focalisant sur les facteurs clés de succès de l’environnement. Focus sur les premières analyses de la vie d’une entreprise.

L’étude de marché s’effectue après avoir fait un point sur son projet personnel, ses forces, ses faiblesses. Il faut sonder conseillers et entourage pour estimer la faisabilité du concept que l’on va lancer sur le marché. Très simple au premier abord, l’étude de marché nécessite d’être rigoureux et surtout de prendre son temps pour se poser les bonnes questions. Il faut d’abord définir son produit et son Offre. Quel est l’utilité du produit ? Ses bénéfices ? De quels produits se rapproche-t-il ? En quoi est-il innovant ? Que choisir en terme de profondeur et largeur de gamme ?Il est nécessaire, ensuite, de cibler le produit et sa future clientèle. Marché BtoB ou BtoC, quels prix seront les plus adéquats à la cible ? (étude du prix psychologique…).Troisième étape : le mode ou circuit de distribution du produit : Quels segments de marché viser ? Quelle type de vente ? (directe, en boutiques spécialisées, par correspondance, via plateforme ou e-commerce…) Quels distributeurs ? Quels catalogues ? Quelles modalités de vente selon achats compulsifs ou réfléchis ?

2. Crédibiliser sa démarche

L’analyse du marché est très importante. Quelles sont les opportunités et menaces qui caractérisent l’environnement de la future entreprise et du produit ? Une concurrence au niveau local, national ? Il faut aussi savoir dans quelle zone de chalandise et dans quelle fourchette de prix la concurrence se situe. Ces éléments positionneront et définiront ce qu’on appelle outre-manche les « 5P » : Product (produit), Packaging (emballage-présentation), Place (distribution), Price (prix), Promotion (stratégie commerciale et communication).Ces analyses crédibilisent la démarche du créateur d’entreprise dans sa recherche de partenaires. Il connaît les orientations à donner à son projet, les investissements nécessaires et les risques encourus. L’étape suivante consiste à établir un business plan afin d’anticiper le chiffre d’affaires, le financement, les comptes prévisionnels et la trésorerie.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse